Le cubisme comme forme d’art

Art

Un style de peinture d’avant-garde est apparu au début du vingtième siècle. En fait, ce siècle qui a été caractérisé par l’invention de la voiture et du téléphone et par une accélération rapide de la vie voit naître un style original de l’art, puisqu’il était presque inévitable que de nouvelles voies soient également empruntées par l’art. Pablo Picasso et George Braque ont pris la tête d’un nouveau mouvement basé sur les expressionnistes. A partir de 1907, les deux artistes ont développé un style de peinture différent de ceux qui les ont précédés, caractérisé par le fait qu’il représentait un objet ou un être humain à partir de plusieurs perspectives à la fois. Une approche qui n’avait jamais été abordée auparavant et qui allait connaitre certaines vagues de contestations par ceux qui préfèrent un art plus « traditionnel ».

Pour les observateurs, choqués au début, par ces nouveautés, puisqu’il leur a semblé que l’objet représenté avait été brisé en plusieurs fragments géométriques tels que des cubes et rassemblé sur la toile, ils ont pensé au terme « cube », et depuis, le cubisme est le nom de cette direction artistique complètement nouvelle. Les précurseurs du cubisme étaient les peintres du Fauve, tels qu’André Derain ou Henri Matisse. Les peintres Fauves et les cubistes ont été les pionniers du modernisme classique et avec leur approche complètement nouvelle, ils ont introduit l’innovation la plus révolutionnaire de l’art du vingtième siècle. Leur influence sur les styles suivants était énorme. Contrairement à l’expressionnisme, le cubisme n’a pas formulé sa propre théorie et n’a pas publié de manifeste. Il demeure parmi les arts les plus controversés qui ont détruit toutes les bases, s’il y’en a bien sûr.